Lecture #4: Hortense de Jacques Expert

Hortense est un livre dont le thème est assez délicat. Il s’agit d’un enlèvement d’enfant par un des parents.

hortense.png

J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire car chaque fois que je commençais à lire, j’avais une furieuse envie de le refermer de peur de heurter ma sensibilité. Je ressens un peu trop d’empathie et ça me donne le cafard.

Pourtant, j’ai finalement réussis à aller au bout. En fait, on s’attache aux personnages et plus on avance dans l’histoire, moins on a envie de s’arrêter.

Le livre est intéressant car le narrateur change à chaque chapitre et on se prend à entrer dans les pensées et le ressenti de chaque personnage ce qui participe à l’attachement que l’on ressent pour les protagonistes.

Le résumé:

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

J’ai adoré cette histoire et suivre le combat d’une mère pour retrouver sa fille. Jusqu’au bout elle y croit et nous aussi par la même occasion. Mais c’est sans compter le retournement de situation totalement inattendu à la fin du livre

Ma note: 8/10

Ma lecture #3

Ce weekend, j’avais rien de spécial à faire j’ai donc pioché dans ma bibliothèque un livre léger que j’ai lu en 2 jours.

Il s’agit de Sun Bartas: Journaliste mode d’emploi de Sophia Laurent.

sun-bartas

Le résumé:

Sun Bartas, c’est moi. Cette fille agaçante, bordélique, accro à la mode et au chocolat blanc. Une fille normale, quoi.
Sauf quand je mets les pieds dans une première enquête qui va m’amener vers un homme plus sauvage que jamais, mais aussi une folle armée d’une tronçonneuse ou encore des rencontres un peu trop morbides pour ma petite personne.
Sinon, je vous ai dit que j’adorais mon métier ?

C’est donc l’histoire d’une jeune femme qui décroche un boulot de journaliste dans un journal. Elle n’hésite pas à se mettre en danger pour un scoop. Nous suivons les aventures professionnelles et personnelles de cette jeune femme moderne.

C’est un livre qui se lit très rapidement et l’écriture est plutôt agréable mais quand on referme le livre, on reste un peu sur notre faim. Du coup, j’espère une suite car il y a des choses qui auraient pu être un peu plus développées comme les relations de Sun avec ses deux prétendants ou en savoir un peu plus sur la meilleure amie de Sun qui est aussi sa colocataire.

Ma note 6/10

 

 

Ma lecture #2

Pour cette seconde lecture, j’avais envie d’un livre sans prise de tête et en cherchant je suis tombée sur le livre « Sois belle-mère et tais-toi » de Sarah Farri.

sois

Il s’agit d’un petit roman Chick-lit qui raconte l’histoire d’une jeune mère qui après 10 ans de mariage, divorce. Elle veut croquer la vie à pleine dent et profite donc de son nouveau célibat pour faire des rencontres sans lendemain. Lors d’une soirée chez sa meilleure amie, elle va rencontrer un père de famille avec qui elle va vivre une histoire d’amour. Tout se passe bien sauf que son nouveau statut de belle mère ne va pas être de tout repos.

« Savez-vous ce qu’est une belle-mère ? »
Réponse de Raphaëlle, 5 ans :
« Oui, c’est une méchante femme qui veut tuer la fille de son nouveau mari ou qui la prend pour une bonniche ! »…

Cela résume assez bien les difficultés que peuvent rencontrer les familles recomposées. Le rôle de belle-mère est loin d’être évident. Les enfants sont parfois sans pitié.

J’ai bien aimé cette histoire.  J’ai lu ce livre en 2 jours car je n’ai pas pu le lâcher jusqu’à la dernière page. Il y a beaucoup d’humour dans cette histoire de famille recomposée. C’est frais et léger.

Ma note: 8/10

Ma lecture #1

Nous sommes au mois de juin et la météo n’est pas très clémente avec nous. La pluie est toujours aussi présente. Je ne sais si pour vous c’est pareil mais pour moi, ce temps me donne juste envie de cocooning.
Rester à la maison, boire un tasse de thé et un bon bouquin entre les mains, le paradis.

Du coup, j’ai lu le livre « A genoux » de Michael CONNELLY. Il s’agit d’un roman policier.
En fait ce bouquin est le 13éme volume de la série HARRY BOSCH, personnage principal.
En commençant ce livre, je ne savais pas qu’il s’agissait d’une série mais même si on a pas lu les livres précédents, ce n’est pas très dérangeant.

 

96201_couverture_hres_0
Le pitch:
Le corps du Dr Stanley Kent vient d’être retrouvé au belvédère naturel proche de Mulholland Drive : deux balles dans la nuque, style exécution. Nouvellement affecté à la section Homicide Special, l’inspecteur Harry Bosch découvre vite que le Dr Kent avait accès à des matières radioactives utilisées dans le traitement de certains cancers féminins… et que ces matières ont disparu. Aux yeux de l’agent spécial du FBI Rachel Walling, que Bosch aime encore malgré leur rupture après le fiasco d’Echo Park, ce meurtre et cette disparition risquent fort de marquer le début d’un attentat terroriste à la bombe sale. Donc conflit ouvert et cette fois, Bosch n’est pas sûr d’avoir le dessus : il y a certes de la parano dans les services de la sécurité du territoire, mais la menace islamiste est bien réelle…

Ce livre m’a fait passer un bon moment et se lit très facilement. C’est la première fois que je lis un livre de cet auteur donc je n’ai pas de point de comparaison. Je pense que je  vais commencer par le premier de la série pour me faire une idée plus précise.

C’est un livre détente et c’est ce que je voulais quand j’ai ouvert ce livre.

Ma note: 6.5/10